Musique anglaise du XVIIè siècle, Musique traditionnelle américaine et chant
mercredi 28 juillet, Eglise de Madiran,
2O h (18€)

 

Jonathan Dunford est actuellement une des principales personnalités dans la restitution du répertoire pour la basse de viole soliste au XVIIè siècle . Né dans le New Jersey, il commence la guitare à 6 ans puis à 9 ans le violoncelle. Lorsqu’il a 12 ans, son professeur donne un concert de viole de gambe et c’est le coup de foudre pour cet instrument. D’autre part, comme pour beaucoup de familles américaines, le banjo aussi bien que le fiddle est omniprésent. Il a convaincu la violoniste Sharman Plesner, originaire du Texas, (autrefois enfant prodige et qui joue par ailleurs avec Les Musiciens du Louvre et d’autres ensembles baroques) de construire un programme juxtaposant les œuvres du XVIIè de Tobias Hume, Sympson et Henri VIII, les danses folkloriques anglaises et écossaises et le traditionnel Old Timey Music.

A Madiran, ces deux artistes nous proposent d’entendre comment la musique savante et la musique populaire apportées par les immigrants au XVIIè siècle s'est transformée en se jouant au fiddle et au banjo dans les Appalaches. Le banjo venait d’une sorte de luth, le banjar, un instrument apporté également au XVIIè siècle par les esclaves noirs, modernisé et largement commercialisé au milieu du XVIIIè.

édition
2010