Récital de piano
Mercredi 27 juillet, Eglise de Madiran
20h00

 

Maurizio Baglini, né à Pise en 1975, a étudié au Conservatoire de La Spezia avec Gianpiero Semararo. Vainqueur du concours de Monte Carlo en 1999, il parcourt régulièrement les cinq continents et est invité dans les festivals prestigieux comme Lockernhaus et La Roque d’Anthéron. Après un triomphe à La Fenice de Venise, il vient de donner un concert de sonates pour piano et violoncelle avec Silvia Chiesa à la salle Gaveau à Paris.

Maurizio Baglini aime beaucoup venir à Madiran dont il apprécie la tranquillité alors que sa brillante carrière internationale ne lui laisse que peu de répit. Grand ami de notre festival, il lui incombe cette fois de le clôturer en célébrant l’année Franz Liszt. Il a choisi un programme de grande virtuosité avec les 12 études d’exécution transcendante, suivies par les 6 grandes études d’après Niccolò PAGANINI.

Les 12 études sont une œuvre de première importance dans l’énorme production de Franz Liszt. Elle le suit depuis son adolescence en 1826, se densifie jusqu’à la limite du jouable vers 1837-38 puis se décante jusqu’à l’accomplissement de 1852 vision définitive à qui il confère, en français, la dénomination "d’ exécution transcendante". La difficulté demeure mais, comme le dit Maurizio Baglini, "à la virtuosité mécanique se substitue la virtuosité de la couleur, du son et de l’imagination".
Les 6 grandes études ont suivi la même évolution de 1838 à 1851 et sont composées d’après les fameux Caprices de Paganini pour son « violon du diable".

édition
2011