Récital de mandoline
Samedi 16 juillet
20h00, Eglise d'Aydie

 

Dans l'optique de décentraliser ses lieux de concert à la demande des vignerons des Pyrénées Atlantiques, le festival se produira le 16 juillet en l'église d'Aydie en accueillant Julien Martineau, mandoliniste, déjà venu jouer par deux fois à notre festival. Artiste en plein essor dont le talent a dépassé nos frontières depuis longtemps, sa carrière internationale ne lui laisse que peu de répit, mais très attaché à notre festival, il nous fait l'honneur de revenir pour se produire en récital solo.

Julien Martineau débute la mandoline à l'âge de 6 ans et demi. Il effectue ses études musicales aux Conservatoires d'Argenteuil et de Rueil-Malmaison où il obtient ses premiers prix de mandoline, musique de chambre et formation musicale. Il étudie l'histoire de la musique au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, et la musicologie à la Sorbonne. Dès l'âge de 16 ans, il est engagé pour jouer avec l'Opéra de Paris.

Julien Martineau conçoit la recherche musicologique comme indispensable à l'épanouissement de son activité d'interprète. Il est l'un des rares mandolinistes en Europe à mener une carrière de concertiste. Il entend faire avancer et progresser l'instrument, il explore le répertoire de la mandoline, perfectionne l'instrument avec des luthiers et développe de nouvelles cordes avec Savarez, tout en poursuivant des études de musicologie à la Sorbonne et au CNSM de Paris. En 1998, il remporte à 19 ans le Prix Giuseppe Anedda au concours international de Varazze en Italie. En 2002, il obtient un DEA (master) de musicologie de l'université de la Sorbonne à Paris et prépare une thèse de doctorat consacrée à la mandoline. Julien Martineau se produit en solo et en musique de chambre ; ses qualités musicales font de lui un musicien apprécié de partenaires renommés. Avec Bertrand Chamayou, il conçoit notamment un programme de sonates pour mandoline et piano du XVIIIe siècle à nos jours et avec Jean-François Zygel, il collabore à plusieurs spectacles, jouant, entre autres, les pièces de Beethoven pour mandoline et piano, et participe à l'émission La Boîte à Musique sur France 2. En 2013, Julien Martineau a enregistré l'intégrale des Préludes de Raffaele Calace pour mandoline solo considérés comme l'équivalent des Caprices de Paganini pour le violon.

Au programme de la soirée, des œuvres de Bach, Brahms et Calace.

Concert suivi d'une dégustation offerte par les viticulteurs d'Aydie.

édition
2016