"Un Requiem" de Thierry Huillet
Mardi 17 juillet, Eglise de Madiran
20h00

 

Les voûtes de l'église de Madiran rendront hommage en ce jour aux victimes des barbaries, avec un Requiem composé par Thierry Huillet, artiste tout d'abord connu en tant que pianiste. En 1987, il remporte le 1er Grand Prix du Cleveland International Competition aux USA. Il est également lauréat de plusieurs Concours Internationaux prestigieux comme le Concours Busoni en Italie et le Concours de Tokyo au Japon. Mais pour lui, le piano n'est qu'un point de départ, l'interprète nourrit le compositeur en même temps que le compositeur enrichit l'interprète... Thierry a commencé à composer tardivement, à l'âge de 33 ans, et possède déjà un catalogue de 90 œuvres, instrumentales et vocales, du solo aux œuvres pour orchestre, en passant par la musique de chambre. Les éditions Alphonse Leduc et Soldano publient ses œuvres, elles sont jouées dans le monde entier et parmi ses commanditaires, on trouve Radio France, plusieurs orchestres prestigieux et Concours Internationaux.

Composé pour orchestre à cordes et deux sopranos, "Un Requiem" de Thierry Huillet est, à l'instar du Requiem Allemand de Brahms, une œuvre spirituelle non liturgique qui explore de manière personnelle le thème du repos dans la mort. Elle utilise des textes de la liturgie du Requiem en latin, italien et espagnol, mettant la musique des langues au service de la musique des notes, mais aussi des poèmes français qui mettent en avant la relation entre la Mort et la Lumière, oscillant entre sentiments poignants et apaisement de l'âme. Ces poèmes français parcourent quatre domaines : mère-enfant, homme-soldat, père-enfant, amour du couple. Pour interpréter cette œuvre lumineuse, l'Orchestre de Chambre de Toulouse et deux chanteuses exceptionnelles, Laura Tatulescu, soprano roumano-américaine et Sarah Defrise, soprano belge.

Concert suivi d'une dégustation offerte par les viticulteurs.

édition
2018